Révolution écologique pour le vivant (REV)

22, rue Boulard
75014 Paris
Email : contact@rev-parti.fr
Site : https://rev-parti.fr

Fondée par l’essayiste Aymeric Caron, la REV est un parti écologiste et antispéciste. En février 2019, son fondateur revendiquait 5000 adhérents mais ce chiffre ne correspond pas aux 6290 euros de cotisations encaissés par le parti en 2019. Sa notoriété tient principalement à la présence régulière d’Aymeric Caron dans les médias. La REV bénéficie du soutien de diverses associations antispécistes et de défense de la cause animale, comme Sea Shepherd France (dont la responsable est vice-présidente de la REV), One Voice, Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), Convention Vie et Nature, RAssemblement pour une France sans Chasse ou encore la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas.
Aymeric Caron explique que son parti est antispéciste et donc «réclame la fin de toute forme d’exploitation animale». Notamment dans le domaine agricole, il propose d’«abandonner l’élevage» car «la viande est en effet l’une des causes du réchauffement climatique». Il ajoute : «Mais il convient d’aller encore plus loin en supprimant complètement la viande de notre alimentation.» La REV «prône aussi la sortie totale du nucléaire, une réduction du temps de travail à 25 heures par semaine, un revenu “universel” en échange d’une quantité de travail garanti et choisi, une refonte totale de nos institutions et nos modes de scrutin afin qu’ils soient réellement démocratiques ou encore un contrôle de la population mondiale pour enrayer la surpopulation».
Concernant son positionnement, la REV se démarque d’EELV qui «prône encore une écologie trop anthropocentrée», ajoutant : «EELV s’accommode du modèle économique néolibéral et de sa violence intrinsèque, se contentant de lutter contre ses conséquences les plus néfastes pour la planète – ce qui explique sa participation à des gouvernements libéraux. On peut qualifier ce modèle d’“écologie molle”.» Le parti s’est rapproché de La France insoumise. Aux Municipales de 2020, par exemple, Lamya Essemlali, vice-présidente de la REV, s’est présentée sous l’étiquette LFI. En mars 2022, la REV rejoint l’Union Populaire de LFI et soutient la candidature de Jean-Luc Mélenchon, «afin d’y porter les valeurs d’une écologie cohérente car antispéciste et anti-productiviste», avant de rejoindre la NUPES pour les élections législatives.
Lors de la campagne des législatives de 2022, le revue Marianne a évoqué quelques polémiques concernant des candidats de la REV, comme le fait pour Aymeric Caron d’avoir proposé d’instaurer «un permis de voter, exactement comme il y a un permis de conduire». La porte-parole de la REV et candidate en Haute-Loire, Azelma Sigaux, a pour sa part été épinglée pour une trop grande complaisance vis-à-vis de Dieudonné et pour avoir mis en cause les forces de l’ordre lors de l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay provoqué par des gilets jaunes en 2018.

Le Rassemblement des écologistes pour le vivant a été fondé en février 2018, à l’initiative d’Aymeric Caron. L’association a été déclarée en août 2019 et rebaptisée «Révolution écologique pour le vivant» en 2020.

Conseil d’administration

  • Aymeric Caron : fondateur
  • Lamya Essemlali : vice-présidente
  • Cathy Thomas : trésorière
  • Victor Pailhac : coordination estudiantine
  • Azelma Sigaux : communication
  • Sandro Rato : référent régional
  • Marie-Laure Putz : référent régional
  • Victor Prandt : référent régional
  • Jean-Marc Gancille : conseiller

Aux Municipales de 2020, la REV a eu une seule liste indépendante, à Conflans-Sainte-Honorine, qui a obtenu 4,22% des suffrages. Elle s’est alliée à quatre autres listes (Paris, Strasbourg, Montpellier, Colomiers), dont trois soutenues par La France insoumise.
Aux élections régionales de 2021, l’unique liste REV a réalisé 1,9% en Ile-de-France.
Aux législatives de 2022, 6 candidats de la REV ont été investis par la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale, dont Aymeric Caron dans la 18e circonscription de Paris.

AnnéeProduitsChargesRésultat
202012.0902 €7268 €4822 €
201916.425 €13.042 €3383 €
201827.247 €25.776 €1471 €

Sources de financement

2020
dons de personnes physiques6910 €
cotisations des adhérents 5000 €
ventes de marchandises180 €
2019
dons de personnes physiques9004 €
cotisations des adhérents 6290 €
ventes de marchandises1131 €
2018
dons de personnes physiques18.450 €
cotisations des adhérents 7040 €
ventes de marchandises1757 €

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.